salle de mariage en Israel: orchestre, salle, photographe, robe de mariee, tout pour l'organisation de votre mariage
consultez nos nouveaux prestataires pour une reception exceptionnelle
Aidez vos amis a organiser leur mariage
les partenaires de www.israfete.com
xanadu mayak israfete-production maroko_haktana - decoration orientale, henne shani
ACCUEIL » Reportages >
Les bagues
      Les bagues
Dans la série des reportages "vous posez des questions" concernant votre mariage en Israel: Alliances et bagues, les Rabbins de Tsohar répondent. Tout ce que vous vouliez savoir sur les alliances: est-il permis qu'une femme donne une alliance à son époux, est-il possible qu'une alliance soit composée de deux métaux différents, etc.
      Bague de fiançailles
Est-il obligatoire d'après la loi juive d'avoir une bague de fiançailles ou est-ce une coutume autorisée?
La loi juive rapporte la belle coutume d'envoyer des cadeaux à sa future épouse lors de la célébration des fiançailles, et également après. Malgré cela, il n'y a aucune obligation, cela n'est qu'une pratique recevable. Il est important de souligner que l'acte d'offrir une bague est accompli en tant que coutume afin que cela ne fasse pas office selon la loi juive de mariage à part entière.
      La conformité de l'alliance
Quels sont les critères précis pour que l'alliance soit conforme à la loi juive? Est-il préférable de la donner à vérifier à un Rabbin?
Le principe de base est que celle qui reçoit l'alliance doit être capable d'en apprécier sa valeur. Il est difficile d'évaluer une alliance avec une pierre précieuse car le commun des mortels n'est pas professionnel au point de comprendre la qualité d'une pierre, son polissage, ou même s'il s'agit d'une pierre véritable. C'est la raison pour laquelle il est interdit de se marier avec une alliance qui porte un diamant. L'idéal est que l'alliance soit lisse et qu'elle ne soit pas gravée ni composée de plusieurs couleurs. Il n'est pas nécessaire de montrer la bague à un Rabbin au préalable. D'après la plupart des avis, il est permis de se marier avec une alliance gravée ou composée de plusieurs couleurs car cela ne porte pas tant que ça à confusion. Dans un tel cas, il est conseillé de se concerter avec un Rabbin avant l'achat.

Quels sont les points à vérifier avant l'achat d'une alliance?
1. L'alliance doit être achetée par le marié avec son propre argent.
2. L'alliance doit être ronde, entière, et le plus simple possible.
3. Il n'est pas problématique que l'alliance soit composée de plusieurs métaux (titane et or par exemple).
4. Il est interdit que l'alliance soit sertie de pierres précieuses.

Rav Mikha Halevy, Tsohar

Est-il permis de se marier avec une alliance gravée? Une alliance peut-elle être composée de deux métaux différents?
Les découpages extérieurs n'empêchent pas la Mitsvah, mais il faut impérativement faire attention qu'il n'y ait pas de pierres précieuses ou de zircons sur l'alliance. A priori, il est préférable que l'alliance soit lisse mais cela n'empêche pas la Mitsvah. Certains font en sorte que l'alliance soit en argent ou en or et non un mélange des deux, mais d'après la loi juive cela est également permis.

Rav David Stav
      Sanctification par la bague
Ma mère possède l'alliance de mon arrière grand-mère et nous voulions que mon futur mari me sanctifie avec cette bague. Cela est-il permis d'après la loi juive?
Le marié doit donner une bague qui lui appartient. Si le marié à reçu la bague en cadeau véritable afin que la bague lui appartienne vraiment, il peut sanctifier sa femme avec. Si la bague lui est simplement prêtée, cela est interdit.

Le marié doit-il obligatoirement porter une bague et doit-il obligatoirement recevoir une bague lors de la signature de la Ketouba?
Le marié a l'obligation de sanctifier sa femme à l'aide d'une bague. La mariée ne doit elle rien lui donner mais uniquement accepter de lui être sanctifiée. Donner une bague au marié n'est pas une obligation de la loi juive.

Pourquoi faut-il finir de payer les bagues avant le mariage?
La bague doit impérativement et complètement appartenir au marié et c'est pour cela qu'il faut achever l'achat de la bague avant le mariage. La bague que la mariée veut offrir à son époux ne fait pas partie du mariage et de la sanctification.

Je suis intéressée par offrir une bague à mon fiancé sous la Houppa. Cela est-il autorisé?
Puisque les questions concernant le don d'une bague au marié par sa femme reviennent sous plusieurs formes différentes, nous donnerons ici une réponse à toutes ces questions et nous espérons que le lecteur saura trouver une réponse à sa propre question.
1. La cérémonie du mariage est composée de deux dimensions: la dimension de la loi juive et celle de l'idéologie. Ces deux dimensions sont entrelacées et se complètent. La dimension de la loi juive est invariable et est expliquée par la dimension idéologique. Il y a une logique profonde derrière la loi juive et il est impossible d'expliquer cette logique brièvement.
2. D'après la loi juive, l'action de la sanctification, à savoir l'acte suite auquel les conjoints deviennent mari et femme liés par les liens de l'amour et de la sainteté, est en fait le don de la bague par le marié à la mariée après que cette dernière ait émis le souhait sincère de recevoir cette bague dans le but de la sanctification. Le don de la bague par le marié est accompagné par la récitation suivante: "Tu m'es sanctifiée comme le veut la loi de Moïse et d'Israel". Il n'est pas possible de permettre à la mariée de donner au marié une bague parallèlement de crainte que cela ne provoque une remise en question de la conformité de toute la sanctification.
3. Il existe une possibilité qui d'après notre expérience est acceptée par la plupart des couples, qui est de donner la bague au marié en tant que cadeau signe d'amour après la fin de la cérémonie, à savoir, après le bris du verre. Cela doit être impérativement programmé avec le Rabbin officiant, et uniquement après que le Rabbin proclame que la cérémonie religieuse est achevée. Lors du don de la bague, la mariée peut dire quelques mots, et il est courant de citer des versets qui rappellent l'amour comme: "Ani Ledodi Vedodi Li" du Cantique des Cantiques (il est possible de se concerter avec le Rabbin à ce sujet).
4. Certains Rabbins permettent le don de la bague à la fin de la cérémonie selon l'explication ci-dessus et certains autres ne le permettent pas de peur que cela ne soit interprété comme une action tirée de la loi juive et que cela mène à des abus comme un échange de bagues sous la Houppa, chose totalement interdite et qui peut compromettre la conformité de toute la cérémonie.
5. Dans tous les cas, il est conseillé d'en parler avec le Rabbin et d'arriver à un entendement après éclaircissement du sujet.

Rav Benayahou Bruner, responsable du département mariages à Tsohar

Sur quelle main met-on la bague?
L'alliance doit être mise sur l'indexe de la main droite. La coutume est de ne porter aucune autre bague le soir du mariage à part l'alliance. Après le mariage, il n'y a aucune coutume ou principe. Il est possible de porter l'alliance sur n'importe quel doigt, et cela est valable également pour une bague de fiançailles éventuelle.

Rav David Stav
vendredi 24 novembre 2017

Annonces

 

nouveautés

»

pour votre mariage ou bar mitsva Gal Kedem - Nouveau Trend!

pour votre mariage ou bar mitsva Julie Cohen - Tout un un!

pour votre mariage ou bar mitsva Sfat Hanah'al - Au bord de l'eau

pour votre mariage ou bar mitsva Lia - Nous avons déménagé!

pour votre mariage ou bar mitsva salle de réceptions en Israël Vega

pour votre mariage ou bar mitsva Alegria - Le spectacle commence

pour votre mariage ou bar mitsva ouverture d'un salon pour mariees Riki Dalal

pour votre mariage ou bar mitsva dernières collections de robes de mariées en photo

pour votre mariage ou bar mitsva Marina K est désormais sur facebook

pour votre mariage ou bar mitsva société de décorations féeriques pour votre Henné en Israel.


Mais encore...